Expérience des Parents
Daniel et Jacynthe Poirier

Bonjour à vous,

Nous sommes mariés depuis Juillet 1980 et nous avons deux enfants Ève et Mathieu

Il y plus de cinq ans qui se sont écoulés avant que l’ont puissent écrire ses quelques lignes qui décrivent la douleur de parents qui apprennent que leur fils unique est dans une relation homosexuel. Mathieu a toujours été un enfant enjoué et facile à vivre durant son enfance. À l’age de 13 ans, il a quelques amis et commence à utiliser l’ordinateur familial pour jouer à ses jeux interactifs sous notre surveillance. À l’age de 16 ans, il nous demande d’avoir un ordinateur personnel dans sa chambre. Mais il commence à s’isoler de tous ses amis et de sa famille, il devient difficile de discuter avec lui et occasionnellement impossible. On ressent que Mathieu vit des problèmes mais il est impénétrable. Pour nous, c’est important d’être prêt d’eux et de les aider au mieux de notre connaissance. À 17 ans, Mathieu le collégien ‘Chatte beaucoup’ avec supposé ment ses amis. Donc, il a plus de liberté et quelle surprise ‘Une petite caméra au dessus de son ordinateur’ et nous sommes innocents.

Un jour Mathieu me dit : Je vais passé la fin de semaine chez un ami. Dans nos pensées enfin notre fils sort de sa chambre pour faire des sorties avec ses amis. Quelques mois plus tard, Mathieu présente son nouvel ami ‘Marc’ et son nom ne figure pas sur la liste des connaissances que nous avons. Soudain la pensée dans l’esprit de mon épouse ‘il a l’air d’une tapette’ comme nous disons si bien de façon irrespectueuse. Le soir venu ma fille ‘Ève’ rentre à la maison. Mon épouse est seule pour la fin de semaine et elle lui parle de son nouvel ami (Marc) avec crainte. Elle me répond ‘Maman t’allumes pas’ Mathieu passe ses fins de semaines avec lui. L’instant même est d’une douleur indescriptible, j’ai hurlé, crié et je m’effondre en larmes. Ma fille tant bien que mal essaie de me réconforter. J’appelé une sœur chrétienne (Louise) qui immédiatement s’empressent de venir chez-moi pour me réconforter et prier. Le lendemain, mon mari (Daniel) me téléphone, je lui annonce la nouvelle. Dieu l’avait préparé pour cette nouvelle. Il pressentait que ça ne l’allait pas bien dans la vie de mon fils, car les femmes ne faisaient pas parti de ses discussions autour de la table. C’est à son retour à la maison qu’un face à face a lieu avec mon garçon ‘tous ses mensonges‘ qu’il avait dit à son père. Daniel ne pouvait supporté sa présence. Pas de cris, pas de colère mais la présence de Mathieu était de trop et fondit en larmes. C’était très difficile pour notre couple, car nous sommes deux personnes ayant des pensées totalement différentes sur le sujet et les accusations pleuvent. On commence à se culpabilise personnellement et comme couple se demandant ce que l’on a oublié de faire durant la jeunesse de Mathieu.

Trois jours se sont écoulés avant que la tension et les larmes cessent dans la maison. Quelques jours plus tard, nous nous sommes confiés à des gens proches de nous. Ils ne pouvaient que nous donner toutes leurs affections, compassions et leurs prières, mais ce n’était pas suffisant. Je (Daniel) suis sérieusement Homophobe et comme une claque au visage, tous les rêves que nous avions pour notre fils viennent de disparaître. Nous avions décidé que mos enfants étaient notre première priorité au lieu de nos carrières personnelles. Mon épouse fut une mère au foyer et Moi, le pourvoyeur.

Un seul point que nous regrettons personnellement ‘C’est l’ordinateur’ quel merde en boite. Aujourd’hui, nous reconnaissons que la messagerie informatisée est porteur du plus grand mal jamais connu ‘Le mensonge’. Plusieurs semaines se passèrent, notre fils s’évadait dans sa chambre où a l’extérieur. Les paroles nous manquaient, nous cherchions comment faire pour que notre fils change d’idée. Durant ce temps, nous rencontrons notre pasteur Marcel un soir d’été. Marcel écoute attentivement nos paroles et questionne nos commentaires. Son commentaire nous glacent’ Pourquoi ne pas en parlez à votre cellule’.

Un jour (Louise) me parle d’un psychologue chrétien (François Pageau) qu’il pourrait sûrement nous aider. Nous nous empressons de prendre rendez-vous, car nous étions en train de nous effondrer. De même que les emails abondent des USA et du Canada sur le sujet des rarissimes groupes supports existants. Un jour, je (Daniel) communique avec l’une de psychologue allophone de Living Waters, il me questionne sur la situation et parle d’amour et compassion pour moi et mon fils. Il me dit: Puis-je prié pour toi? Je pleure toutes les larmes de mon corps une fois de plus mais une paix installe. Il me suggère un livre (Someone I love is gay) traduit (Un être cher est gay). J’achète la seule copie du livre d’une bibliothèque chrétienne. Je commence à traduire l’histoire à Jacynthe, ce livre nous fait vivre chaque étape de l’expérience et le dévoilement de la vie cachée de notre fils. Et voilà, Dieu parle à nos cœurs ‘Aime le sans jugement‘ et Je vais prendre soin de lui car il est mon fils. Questionnant mes amis proches, frères en Christ, nous nous retirons des cellules et de notre église qui ne peut répondre aux cris de notre cœur. Au fur et à mesure nous sentons un éloignement des gens qui nous entouraient à l’exception des amis. Peut-être étions-nous devenus trop lourd pour certains? Où ils ne savaient pas comment agir en notre présence?

Plusieurs consultations chez M.Pageau avant de commencer à cicatriser la douleur qui nous ronge et d’avoir une vision objective gardant ainsi le dialogue ouvert avec notre fils. Mais ses souvenirs resteront toujours dans nos pensées. M.Pageau nous parle de l’Église Nouvelle Vie. L’année passe, nous assistons les dimanches aux assemblées de l’église. Pleurons en couple car les messages de Claude Houle mettent un baume sur notre cœur. Nous avions besoin de guérisons et que Dieu parlent à nos cœurs ’Blessures que l’église qui n’a pu nous assisté et du choix de notre fils’.

Nous sommes invités par l’équipe des soins pastoraux à assister aux réunions du Vase restauré. Nous apprenons beaucoup sur le comportement humain dans des situations souvent tragiques qui changent une vie radicalement et reçu autant sinon plus. Par le fait même nous rencontrerons des gens qui ont une vision juste à notre avis sur l’homosexualité. Quel réconfort d’entendre des paroles positives d’amour envers les non chrétiens, ses paroles résonnent dans nos cœurs. Durant cette période, Daniel parle avec Mathieu dans sa chambre et Je lui dit: Tu es mon fils et je t’aimes. Mon cœur est en paix, je le sers dans mes bras sachant très bien que ses agissements ne plaisent pas à Dieu.

Mon homo phobie est totalement disparu du même coup. Seulement notre amour et celle de Dieu peu les transformés.

L’année suivante, nos esprits sont de nouveaux perturbés quand Mathieu déménage en appartement Quoi de mieux Dieu le protégerai. Un fois de plus Dieu fait une œuvre dans nos cœurs.

Quelques mois plus tard, nous informons l’église Nouvelle Vie de notre volonté d’aider les gens qui sont dans une situation similaire. Par la suite, nous rencontrons Pasteur Denis Morissette qui est psychologue et responsable des soins pastoraux de l’église. Ses paroles fut‘Ça fait dix ans que j’attend un couple qui assistera ses personnes’ avec son petit sourire. Nous étions surpris que Dieu nous guident en ce lieu où nos épreuves passées, présentes et futures seront utile pour la communauté chrétienne. Nous sommes disponible comme serviteurs là où Dieu nous appellera pour assister et réconforter les gens dans une situation similaire.

Que Dieu vous bénisse vos pas.
AMEN